Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une explosion détruit vers 17 h un immeuble de 4 étages comptant 10 logements, tuant 17 personnes et en blessant 15 autres. Elle endommage 2 immeubles HLM mitoyens (10 logements chacun). Appuyés par des cellules de sauvetage et de déblaiement, 100 pompiers interviennent : groupe cynophile, moyens lourds tels que tractopelles… Un périmètre de sécurité est mis en place. Le travail des secours est rendu difficile par la présence suspectée de poches de gaz résiduelles : des lances sont placées en protection tant que le risque persiste. Durant toute la phase de mise en sécurité des lieux, 274 foyers sont privés de gaz. Les opérations se poursuivent toute la nuit et une partie du lendemain. Des propositions de relogement sont faites aux familles sans abri (60 personnes).

L’accident provoque un grand émoi dans la population. Des enquêtes administrative et judiciaire sont engagées pour déterminer les causes de l’explosion. Le service du gaz indique qu’une inspection du réseau, le 10/12/2004 après un séisme survenu 5 jours plus tôt, n’avait révélé aucune anomalie et qu’aucun appel d’urgence n’avait été reçu le jour de l’accident. Suite au rapport d’expertise judiciaire présenté aux familles des victimes en décembre 2005 par le procureur faisant état d’une cassure instantanée de la canalisation en fonte grise posée en 1957 à un peu plus de 5 m de l’immeuble entraînant une fuite de gaz particulièrement importante, la société distributrice du gaz est mise en examen dans ce dossier en tant que personne morale.

Le service du gaz est condamné en juin 2009 après un procès de 3 semaines, qui s’est tenu en mars de la même année.  Environ 120 personnes, des blessés ou proches des victimes, se sont constituées partie civile. A la suite du jugement, le service du gaz doit en particulier payer 2 amendes d’un total de 232 500 euros. Le tribunal a notamment jugé le service du gaz coupable d’homicides, de blessures et de destructions involontaires par négligence, imprudence et différents manquements.

Télécharger la fiche détaillée au format .pdf (494 Ko)