Recherche avancée

Qu’est-ce qu’ARIA?

La base de données ARIA (Analyse, Recherche et Information sur les Accidents) répertorie les incidents ou accidents qui ont, ou auraient, pu porter atteinte à la santé ou la sécurité publiques ou à l’environnement. Ces événements résultent :

  • de l’activité d’usines, ateliers, dépôts, chantiers, carrières, élevages… classés au titre de la législation relative aux Installations Classées ;
  • du transport de matières dangereuses par rail, route, voie fluviale ou maritime ;
  • de la distribution et de l’utilisation du gaz ;
  • des équipements sous pression ;
  • des mines et stockages souterrains ;
  • des digues et barrages.

ARIA recense plus de 46 000 accidents ou incidents survenus en France ou à l’étranger soit à ce jour, environ 1200 nouveaux événements par an.

Les principales sources d’information

L’objectif est d’enrichir et de fiabiliser les données mises à disposition du public par l’utilisation de sources d’information diversifiées :

  • Les services de secours apportent des enseignements précieux sur la cinétique de développement du sinistre et les difficultés d’intervention rencontrées.
  • L’inspection de l’Environnement recherche les causes des accidents.
  • Les médias apportent un éclairage sur les réactions du public.
  • Les organismes professionnels et les correspondants étrangers donnent des éléments de consolidation des informations recueillies.

Les informations recensées

Circonstances, conséquences, causes des accidents, modalités d’intervention et mesures prises pour éviter le renouvellement de l’accident et en limiter les conséquences : la base de données ARIA est une « mémoire vivante » de l’accidentologie !

A tout moment, il est possible d’enrichir la base de données grâce à des informations nouvelles sur les accidents.

A noter : la base de données ARIA n’a pas l’ambition d’être exhaustive. Seuls les accidents / incidents qui concourent à valoriser le retour d’expérience comme outil de prévention et de réduction du risque sont capitalisés dans ARIA. Les critères de sélection des événements répertoriés sont évolutifs au même titre que les nouvelles technologies. On peut toutefois considérer que, depuis déjà plusieurs années, les accidents survenus dans les établissements à risque majeur et les accidents mortels survenus dans les installations classées sont répertoriés de façon quasi-systématique.

Si vous constatez des imprécisions, inexactitudes ou omissions importantes malgré le soin apporté à l’enregistrement et à l’analyse des données, vous pouvez nous transmettre des compléments ou nous signaler d’éventuelles anomalies, en mentionnant vos sources, à l’adresse : barpi@developpement-durable.gouv.fr

Le processus d’enregistrement et de publication des résumés d’accident / incident

processus_saisie_publication2