Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans l’atelier de décapage d’une entreprise spécialisée dans le matriçage et l’usinage de pièces en alliage d’aluminium et de titane, un fort dégagement de vapeurs nitreuses se produit dans la cuve de 3 500 l d’un bain d’acide fluo-nitrique (5% HNO3 et 15% HF à 40 %), travaillant à froid. Les pompiers d’une CMIC interviennent et pompent 1 900 l du bain dont la température augmente jusqu’à 102 °C. Ils arrêtent alors le pompage pour refroidir le bain restant en le diluant avec de l’eau. A 50°C, ils terminent la vidange du bac, 5 h 30 après le début de l’incident. La centaine d’ouvriers de l’usine a été rapidement évacuée et 3 opérateurs de l’atelier, incommodés, sont hospitalisés pour observation. Un périmètre de sécurité d’un km est mis en place : 600 ouvriers d’une usine voisine située sous le vent sont évacués, la circulation sur l’autoroute passant à proximité de l’usine est interrompue pendant 6 h. A l’origine de la réaction chimique provoquée par un contact prolongé métal/acide, un incident survenu sur l’un des 2 palans de manutention d’un panier contenant 4 pièces en aluminium ( L = 2,5 m, 250 kg unitaire), a bloqué la remontée de ce panier hors de la cuve de traitement. Une enquête judiciaire est ouverte et l’Inspection des Installations Classées demande à l’exploitant une analyse de l’accident.

Télécharger la fiche détaillée au format .pdf (448 Ko)