Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 15h30, un feu se déclare dans un centre tri/transit/regroupement de déchets non dangereux, au niveau d’une presse à balles de papiers/cartons. Un chauffeur présent à proximité du bâtiment donne l’alerte. Le personnel intervient avec les moyens d’extinction du site (extincteurs, RIA) et circonscrit l’incendie au niveau de la presse. Les trappes de désenfumage sont actionnées. Les pompiers finalisent l’extinction. Ils quittent le site à 17h30 après un contrôle par thermographie de la presse et de la balle impliquée. Un gardien assure une ronde toute les 2 heures en fin d’après-midi et la nuit suivante.

Une partie de la balle de 800 kg a brûlé.

Selon l’exploitant, un échauffement à l’intérieur de la presse à balles serait à l’origine de l’incendie.

Lors d’une visite sur site le lendemain, l’inspection des installations classées constate plusieurs non-conformités, notamment :

  • le sol des aires où sont manipulés les déchets ne sont pas entièrement étanches ;
  • le site ne dispose pas de capacité de rétention des eaux d’extinction ;
  • le site ne dispose pas d’un système de détection automatique et d’alarme incendie ;
  • des déchets plastiques sont entreposés en quantité supérieure au seuil de déclaration (rubrique 2714) dans un bâtiment désaffecté sur une parcelle récemment achetée, sans que l’administration en ait été informée.

Un arrêté de mise en demeure est pris pour exiger la régularisation administrative et la mise en conformité.