Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 1 h, dans un centre de compostage, un feu de braises (sans flamme ni fumée) se déclare sur un tas de copeaux de bois et déchets verts (environ 300 m³). Une personne externe aperçoit de la lumière et prévient l’exploitant. Ce dernier alerte les pompiers qui interviennent sur les lieux.  Les pompiers s’approvisionnent en eau avec un poteau incendie et au moyen d’une citerne. Les conditions météorologiques (pluie) favorisent l’extinction. La température du tas est régulièrement contrôlée.

La plateforme de compostage n’est pas positionnée sur une dalle en béton avec un captage des eaux d’extinction, en non-conformité par rapport aux prescriptions applicables. La surveillance des eaux souterraines est renforcée (piézomètres existants) pour identifier une éventuelle pollution.

D’après la presse, la fermentation incontrôlée des déchets serait à l’origine du départ de feu.