Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 9h20, un feu se déclare dans un entrepôt de 1 500 m² au sein d’une zone industrielle. Un important dégagement de fumées noires se produit. Le feu se propage à une entreprise de vente de véhicules d’occasion, à d’autres entreprises voisines ainsi qu’à des broussailles. Un salarié de l’entrepôt est pris au piège des flammes après l’effondrement de palettes et décède. Une cinquantaine de pompiers est mobilisée. L’intervention est longue et complexe (manque de moyens matériels et humains). 4 voies d’une route à proximité sont impactées provoquant d’importants embouteillages

Le site est déblayé au moyen d’un tractopelle. Le corps de la victime est retiré des déblais vers 17 h. Une cellule médico-psychologique est mise en place. Des rondes sont effectuées. Le surlendemain, vers 8 h, le feu reprend. Les pompiers reprennent l’arrosage. L’extinction se termine vers 18h30. Une surveillance est maintenue pendant plusieurs jours.

L’entrepôt est partiellement détruit, sur une surface de 1000 m². Une quinzaine de voitures du parc automobile sont brûlées. En plus de l’employé décédé, 14 personnes, dont 12 pompiers, sont blessées (4 brulés au 2nd degré, 2 choqués, les autres ont été incommodés par les fumées).

Des travaux de soudure seraient à l’origine du feu. Une étincelle provenant du poste à souder aurait provoqué le feu dans des cartons.