Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 9h50, un départ de feu de traces de butanol se produit dans un bac vide dans une usine de fabrication de polymères (classée Seveso). Les secours du site éteignent l’incendie et refroidissent les parois internes du réservoir. Ils vérifient l’absence de points chauds et d’autres foyers d’incendie générant les fumées.

Afin de réaliser une intervention sur le bac contenant du n-butanol, celui-ci est vidé puis nettoyé. Un contrôle de l’air intérieur du bac, préalable à la délivrance du permis d’intervention, montre une odeur forte à l’intérieur de celui-ci. L’exploitant décide de créer des ouvertures en bas de bac pour ventiler celui-ci. Lors de la découpe de ces ouvertures, une étincelle a produit une inflammation à l’intérieur du bac suite à contact avec la paroi. Le feu n’a pas été très important et s’est rapidement éteint de lui-même mais a généré un volume notable de fumées.

L’analyse de l’évènement montre que, compte tenu du diamètre important du bac, le bac n’a pas été lavé en utilisant une lance haute-pression, mais n’a été rempli que de quelques centimètres d’eau.

A la suite de cet incident, l’exploitant modifie sa gamme de travail pour la mise à disposition de ce type de bacs.