Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une usine fabriquant des armes et des munitions, classée Seveso, un feu se déclare dans une gaine de tir au niveau d’un dispositif de récupération des projectiles (garni de mousse). Vers 18h50, une employée détecte de la fumée blanche au niveau d’une gaine et prévient le PC (Poste de Commandement) sécurité. Le rondier dépêché par le PC sécurité constate la présence de flammes vers 19h10 et alerte les pompiers. L’extraction de fumée est mise en route à 19h25. Pour faciliter l’extinction, les blocs de mousse constitutifs du dispositif de récupération sont séparés. Les pompiers éteignent l’incendie vers 20h30.

Des blocs de mousse et la cible de tir sont brûlés. Les eaux d’extinction sont en grande partie absorbées par les mousses du dispositif de récupération. ll n’y a pas de pollution du milieu. Aucune conséquence sur la gaine de tir concernée et les installations du site avoisinantes n’est à noter. La gaine est nettoyée et les déchets évacués.

Un tir de munition avait été réalisé 3 h avant. En traversant les blocs de mousse, la munition a généré un point chaud à l’origine du départ de feu.

L’exploitant rédige une nouvelle procédure afin que :

  •  les blocs de mousse du dispositif de récupération soient systématiquement démontés après un essai de tir ;
  •  les éléments présents dans la gaine de tir et non nécessaires au tir en cours soient retirés après un essai.