Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 10 h, un feu se déclare au niveau d’une cuve de traitement à l’acide de l’atelier utilisant de l’indium cément d’une usine métallurgique classée Seveso. Un opérateur donne l’alerte. Le personnel évacue l’atelier. L’inflammation d’éléments en plastique situés au-dessus de la cuve provoque un dégagement de fumée noire dans l’atelier. Les équipiers de seconde intervention éteignent l’incendie vers 10h15 à l’aide d’émulseurs et refroidissent les installations. Le POI n’est pas déclenché. Le feu reprend après quelques minutes, des points chauds ayant subsisté. L’utilisation d’émulseur permet à nouveau l’extinction. La cuve n’a pas de dégâts apparents.

Des étincelles projetées lors du meulage de caillebotis métalliques surplombant la cuve sont à l’origine de l’incendie. Elles seraient entrées en contact avec le ciel gazeux de la cuve en passant par l’orifice de l’arbre d’agitation. En condition normale, la réaction du process dans la cuve dégage de l’hydrogène.

L’opération de meulage, réalisée sous couvert d’un permis d’intervention, bénéficiait de protections prévues pour limiter la dispersion des étincelles.

L’inspection des installations classées demande l’inspection en détail de la cuve en cause et la mise en place systématique du contrôle par caméra thermique des points chauds à la suite d’un incendie.