Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un feu se déclare vers 14 h au niveau du filtre d’aspiration du dépoussiéreur d’un silo de stockage de blé dans une coopérative agricole classée Seveso. L’incendie se propage via le redler à la case à déchets de poussières, à l’air libre, qui émet une importante fumée. L’activité du site est partiellement suspendue. L’électricité est coupée. Le feu extérieur est éteint vers 16h30 par les pompiers. Les secours démontent les filtres du dépoussiéreur avec difficulté et vidangent le redler pour s’assurer de l’absence de points chauds. L’intervention s’achève à 22h45.

L’inspection des installations classées est informée.

Le point chaud à l’origine de l’accident est dû à une contrainte mécanique exercée par l’usure du palier de l’axe d’entraînement de l’élévateur à godet (au niveau de la tête de l’élévateur). Ce point chaud est attisé par l’aspiration des poussières située à proximité. Des particules incandescentes sont entraînées dans le système de dépoussiérage et notamment le filtre à manche, provoquant l’inflammation de l’ensemble de son contenu. La contrainte mécanique due à l’usure du palier n’a pas été suffisante pour produire une déviation de la bande de l’élévateur. Ainsi les contrôleurs de déport de bande n’ont pas détecté le défaut sur l’axe d’entraînement. L’examen visuel réalisé avant la collecte s’est avéré inefficace puisqu’il n’a pas permis de détecter le défaut sur l’axe de l’élévateur noyé dans la graisse. A la suite de cet accident et compte tenu des nombreuses manutentions du silo, l’exploitant prévoit de réaliser des entretiens préventifs de ces roulements 3 fois par an.