Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 9 h au PK 56,4 de l’A5 dans le sens Troyes/Paris, une voiture avec 5 personnes à bord percute un autre véhicule avec 3 personnes ; celui-ci est projeté sous un camion arrêté sur la bande d’arrêt d’urgence. Le camion transporte divers produits, en petit conditionnement, destinés à la parfumerie : des extraits aromatiques liquides, 300 l d’acétates de butyle, 105 l de produits pour la parfumerie… Le poids-lourd venait d’effectuer un arrêt (pour besoin naturel d’un des 2 conducteurs roumains) dans une zone de refuge (en retrait de la BAU) à hauteur d’une borne d’appel d’urgence.

Les 3 occupants de la voiture projetée, malgré leurs ceintures de sécurité, décèdent sur le coup et les 4 passagers de l’autre véhicule, légèrement blessés, sont transportés par les pompiers à l’hôpital de Sens. Durant l’intervention, 2 pompiers choqués sont pris en charge. Au déplombage de la remorque, aucun dégât ou fuite des marchandises dangereuses n’est constaté. Le camion a pu reprendre sa route après constatation. La circulation de la voie lente, sens province/Paris, a été neutralisée jusqu’à 11 h. Le sous-préfet et le procureur de la République se rendent sur les lieux.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’accident aurait été causé par l’assoupissement du conducteur du premier véhicule qui se trouvait sous l’emprise de stupéfiants ; il est mis en examen pour homicides involontaires. Les chauffeurs routiers roumains ont expliqué la présence aggravante du poids lourd arrêté sur la bande d’arrêt d’urgence par un changement de chauffeur, en contradiction avec les règles de sécurité.