Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans un atelier de fabrication de résines pour adhésifs d’une usine chimique, un flash et une explosion se produisent sur un big-bag de granulés de résine en cours de remplissage, suivis d’une seconde explosion sur un convoyeur puis d’un incendie sur 2 dépoussiéreurs. Le POI de l’établissement est déclenché. Une personne légèrement brûlée aux mains et 2 autres sont choquées. Les équipements de l’atelier sont hors d’état de fonctionner et le bardage plastique du bâtiment est fortement endommagé. Au moins 3 semaines de travaux seront nécessaires avant redémarrage. Une décharge électrostatique est à l’origine de l’inflammation du nuage de poussières dans le big-bag. La formation d’une atmosphère explosive dans le ciel de ce dernier résulte d’une diminution de l’efficacité du dispositif de ventilation, due à une fuite de poussières au niveau de la gaine d’aspiration sur la goulotte d’alimentation, détectée la veille mais non réparée. La décharge électrostatique est due à l’inadaptation des big-bags utilisés : compte-tenu de la très grande sensibilité du produit aux sources d’inflammation électrostatiques (énergie minimale d’inflammation = 1,16 mJ – limite inférieure d’explosivité = 15 g/m³), les big-bags utilisés auraient dû être de type C, ce qui n’était pas le cas contrairement aux indications du fabricant. Une décharge électrostatique glissante de surface entre les faces internes du corps (isolant) et de la tête (conducteur) du big-bag a provoqué l’inflammation du nuage et l’explosion de la partie supérieure de l’emballage souple. Le phénomène s’est ensuite propagé aux gaines d’aspiration et aux circuits d’ensachage. Parallèlement l’aspiration de particules incandescentes vers les dépoussiéreurs est à l’origine des explosions lors des phases de décolmatage. Les mesures de prévention mises en place visent à limiter la quantité de poussières dans les installations et leur mise en suspension : vitesse d’aspiration à l’entrée des gaines d’au moins 18 m/s, nettoyage journalier (voire bi-journalier) de l’installation, mise en place d’un cône de déversement sur un convoyeur pour limiter la dispersion des poussières… Par ailleurs l’équipotentialité des équipements de l’installation doit faire l’objet d’une attention particulière : utilisation de big-bags de type C, mises à la terre, utilisation de tresses conductrices solidaires des équipements démontables uniquement à l’aide d’outils…