Pollution
Humain
Environnement
Economique

Lors de la fabrication d’une peinture, une cuve contenant un mélange minium (oxyde de plomb) / résine glycérophtalique explose à 23 h. L’incendie qui suit, détruit 2 ateliers et les laboratoires de recherche et de contrôle ; 170 employés sont en chômage technique. Commencée à 6 h, la fabrication est suspendue faute de solvant en attente de livraison. L’agitation est stoppée à 9 h 30. A la suite d’un échauffement, la cuve est refroidie à 16 h par aspersion d’eau puis surveillée. Aucune autre anomalie n’est ensuite notée jusqu’à l’explosion. L’oxydation des huiles siccatives contenues dans la résine aurait entraîné la formation d’acides gras, de sels de plomb, puis d’aldéhydes à bas point d’inflammation qui se sont rassemblés en haut de cuve et enflammés.

Télécharger la fiche détaillée au format .pdf (1.5 Mo)