Pollution
Humain
Environnement
Economique

Au démarrage de nouvelles installations, la première chaudière (76 bars, 120 t/h, 150 m³) est allumée avec du fioul léger en absence de gaz à PCI constant. Elle est dotée de 2 brûleurs alignés verticalement et fournit sa propre vapeur d’atomisation. Après 10 jours d’essai, l’unité est arrêtée sur alarme haute de niveau d’eau (défaut électrique ?). Après un ré allumage difficile, avec balayage de 5 min (vantelles à 80%), l’alarme se déclenche après 10 min. Au 2ème allumage, une explosion survient dans la chambre qui se déforme dans toutes les directions (flèche de 600 mm sur tubes verticaux de 7 m, déchirure du casing). Le fioul, mal pulvérisé par manque de vapeur, se répand sur la sole et se distille entre les 2 allumages. L’installation est arrêtée 4 mois.