Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 15 h dans un parc éolien, une pale d’éolienne se rompt. Deux morceaux, l’un de 5 m (coque) et l’autre de 28 m (fibre de verre), chutent au sol. Celui de 28 m est projeté à 100 m de l’éolienne. L’exploitant arrête les 5 autres aérogénérateurs du parc à 15h17. Il met en place un périmètre de sécurité et ramasse la totalité des débris. 

Selon les premiers éléments d’analyse, un défaut d’adhérence dû à un manque de matière entre la coque en fibre de verre et le cœur de la pale serait à l’origine de cette rupture.

Selon le constructeur, cette désolidarisation d’un bout de pale serait survenue pour la première fois en 12 ans d’exploitation. Le constructeur identifie sur les parcs éoliens en France, 84 pales fabriquées selon les mêmes spécifications que celle qui s’est désolidarisée. Il informe les exploitants de ces parcs éoliens afin que soient menées des inspections supplémentaires permettant de contrôler la suffisance de la quantité et de la distribution de colle entre la coquille inférieure et le reste de la structure des pales.