Pollution
Humain
Environnement
Economique

A 1h57, un feu se déclare sur une cuve contenant 0,320 t d’acides en mélange (acide orthophosphorique, acide sulfurique, acide oxalique dihydrate et diéthylthiouré) sur une ligne de phosphatation dans une entreprise spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles. L’alerte est donnée par l’agent de sécurité. La cuve se rompt, déversant le produit dans une rétention. Une entreprise spécialisée nettoie le site et élimine les déchets. L’incendie engendre une perte économique de 40 000 €.

D’après l’exploitant, l’incendie est probablement dû à la défaillance d’un élément électrique de la sonde de niveau et à la nature combustible de la cuve (plastique PE). La ligne impliquée était à l’arrêt depuis le 20/12/2018 pour maintenance. Le 28/12/2018, après 4 h d’essais concluant, la maintenance préventive est finie. La ligne avait été remise en mode préchauffage quelques minutes avant la détection de l’incendie (6 minutes).

Suite à l’incendie, les actions suivantes sont mises en place :

  • modification des matériaux de la cuve (inox) ;
  • changement des relais de commande (par prévention) ;
  • modification de la technologie de mesure du niveau des bains ;
  • mise en place d’une maintenance préventive à la caméra thermique.