Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 6 h, des émissions de poussières et de gaz sont émises lors de la remise en service d’un haut fourneau après 5 jours d’arrêt. Dans la nuit, vers 1h et 3h40, des émissions se produisent en raison de la formation soudaine d’un canal dans une colonne de charge. La distribution du débit est perturbée. La pression augmente et entraîne des trous de coulée.

Des poussières et 2.5 t de gaz de haut fourneau sont libérés. 160 bâtiments (maisons et meubles de jardin) et 270 voitures sont impactés par ces émissions de poussières.

5 jours plus tôt, vers 18h50, l’air chaud (1 100 °C enrichi en oxygène) provenant des cowpers s’échappe par des trous dans les tuyaux avec une pression de 3 bars. Le tuyau étant garni de briques réfractaires, des briques sont éjectées de la partie endommagée du tuyau. Le haut fourneau est alors immédiatement arrêté et mis en sécurité. Le service incendie de l’usine refroidit le site. Les pompiers interviennent. Des réparations sont effectuées. Etant donné que le haut fourneau a été arrêté sans programmation de cet arrêt, il ne pouvait pas être redémarré selon la procédure normale des arrêts programmées. Lors de l’arrêt programmé d’un haut fourneau, une fournée avec un taux de coke augmenté est introduit dans le four environ huit heures avant l’arrêt, ce qui compense l’énergie perdue au démarrage. Comme il n’y avait pas de fournée disponible et que de la chaleur avait été perdue pendant les cinq jours précédent, la charge était colmatée. Il était difficile de faire passer du gaz dans la colonne de charge afin de re-démarrer. Après réparation, le haut fourneau a été remis en service la veille de l’accident vers 6 heures du matin. Au démarrage l’air chaud est envoyé dans seulement 12 des 30 tuyères. Dans la nuit, à 1 h, un premier souffle composé de poussières et de gaz chauds est émis pendant 19 secondes. Puis un deuxième à 3h40 pendant 45 secondes. Ces émissions se produisent en raison de la formation soudaine d’un canal dans la colonne de charge. La pression augmente et entraîne l’ouverture des soupapes de sécurité.