Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 14h40, deux piles au lithium du commerce reliées à une carte électronique éclatent dans un atelier non pyrotechnique d’études électroniques d’une usine classée SEVESO seuil haut. Sur les 3 personnels présents à proximité, l’un fait l’objet d’un contrôle qui montre l’absence de conséquences auditives (aucune surpression ne s’étant produite) et le second doit prendre une douche afin d’éliminer la poussière noire libérée lors de l’éclatement (constituée des produits de décomposition de la pile et non de lithium pur).

Il n’y a eu aucun effet à l’extérieur du local d’études, hormis une odeur ayant occasionné l’évacuation préventive des personnels présents sur un plateau de bureaux situé à proximité, ceci afin d’éviter toute gêne olfactive.

Un court-circuit serait à l’origine de l’incident.