Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 20 h, un feu se déclare dans un stock de déchets d’encombrants broyés situé en extérieur dans un centre de regroupement et de tri de déchets non dangereux. L’activité était terminée depuis 19 h. Un agent de l’exploitation passant à proximité repère des fumées, il alerte les responsables d’astreinte et les pompiers. Les pompiers raccordent leurs lances aux bornes incendie du site. A 20h30, des conducteurs d’engins assurent le brassage des déchets en combustion et le transfert sur une zone libre. Les déchets sont recouverts de sable afin d’éviter la reprise du feu. A 23h30, le feu est maîtrisé, les pompiers quittent le site. Les agents du site mettent en place une surveillance. Vers 2 h, une nouvelle intervention des pompiers est nécessaire pendant une heure suite à la reprise du feu. A 6 h, les pompiers interviennent une dernière fois afin de maîtriser une nouvelle reprise. Les déchets brûlés sont envoyés en incinération.

Le jour même de l’incendie, des dégradations de la clôture périphérique du site ont été constatées ainsi que des traces de passage de véhicules dans les zones engazonnées.

Plusieurs événements sont survenus sur ce site sur une période de 6 mois (ARIA 48929, 50315) ; l’un d’eux étant également potentiellement lié à un acte de malveillance.

Suite à cet incendie, les mesures suivantes sont prises :

  • mise en place d’un système de vidéo-surveillance au niveau de la zone de stockage des encombrants bruts et broyés ;
  • stockage extérieur des déchets broyés en bennes de 30 m³ plutôt qu’en tas.

Un bureau d’études spécialisé est mandaté afin d’identifier les systèmes automatiques d’extinction incendie à mettre en place.