Pollution
Humain
Environnement
Economique

A la suite du passage d’un piston instrumenté en décembre 2015 sur un gazoduc mis en service en 1985, une intervention sur le tronçon concerné est programmée. Après avoir déterré l’ouvrage (enterré à 0,8 m), de la terre noircie par oxydation amène à suspecter une fuite.

Un savonnage confirme l’existence d’une micro fuite (dimension de la brèche inférieure à 1 mm²). La canalisation de 67 bar (DN 150) ne présente ni point singulier ni installation annexe à proximité. La fuite se situe sur une portion cintrée de l’ouvrage. Le revêtement en polyéthylène ne présente pas de défaut et aucune irrégularité dans la protection cathodique n’est relevée.

Une réparation provisoire est effectuée dès le lendemain de l’incident, la réparation définitive par coupe et remplacement de la manchette est réalisée le 6 juillet. Une expertise est lancée par l’exploitant sur la manchette remplacée.