Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un feu se déclare peu après minuit au niveau d’un refroidisseur de granulés alimentaires dans une usine de fabrication d’aliments pour animaux de ferme. Alertés par la mise en défaut automatique d’un transporteur, les opérateurs découvrent le début d’incendie dans le refroidisseur d’une des presses, situé dans la fosse industrielle de l’usine. Ils mettent en place 2 lances à eau. Le courant est coupé. Les pompiers maîtrisent l’incendie vers 3 h, puis effectuent des reconnaissances pour éviter toute reprise.

Le lendemain, une entreprise spécialisée pompe les eaux d’extinction mêlées à de la farine et restées dans la fosse industrielle. Le nettoyage est terminé vers 12 h. Les équipes de réparation électriques de l’usine qui fonctionne normalement en continu, réparent les dommages provoqués par l’incendie le jour même, samedi et le dimanche matin. Le site redémarre le dimanche soir à 20 h. Le personnel est en chômage technique durant la période d’arrêt. Les dégâts matériels concernent essentiellement le refroidisseur.

L’accident serait dû à un échauffement de la matière dans la presse qui aurait provoqué le début d’incendie attisé par la ventilation du refroidisseur.

L’exploitant décide de ré-équiper le conduit d’air ainsi que la presse de sondes de température et de détecteurs d’étincelles.

Un accident similaire a eu lieu sur ce site en 2007 (ARIA 32619).