Pollution
Humain
Environnement
Economique

Des érosions internes et externes massives sont constatées sur les talus externes et internes, ainsi que sur la crête, d’une digue en remblai de 100 m, située entre 2 zones d’habitations. Ces dégradations (gonflements, tassements et effondrements) sont dues à la présence d’une cinquantaine de terriers de fouisseurs, notamment une colonie de lapins de garenne, ainsi qu’à l’absence d’entretien. De récentes tempêtes et de fortes marées ont aggravé la situation. La digue ne permet plus d’assurer sa fonction de protection contre les inondations. Sa capacité à résister à une crue est remise en cause.

Le gestionnaire de l’ouvrage intervient durant le premier trimestre 2017 pour effectuer des travaux d’urgence et renforcer la digue.