Pollution
Humain
Environnement
Economique

Caractéristiques de l’entrepôt :

  • Volume des cellules non réfrigérées : 57 528 m³
  • Quantité maximale de matières combustibles susceptibles d’être stockées : 750 t
  • Groupes froids fonctionnant aux R404, R410A, R407C & Ammoniac
  • Surface : 12 000 m²
  • Régime réglementaire : Enregistrement rubrique 1510 et déclaration rubrique 1511.

Le responsable d’astreinte d’un commerce de gros alimentaire reçoit vers 4 h une alarme technique sur un compresseur d’un groupe froid. Sur place vers 9h30, il remarque que l’ensemble de l’entrepôt et notamment la chambre froide négative ainsi que les zones de réception/expédition sont inondées. Alertés, les pompiers mettent la chambre froide et une partie des quais en sécurité (une partie de l’eau a gelé au sol). Par mesure de sécurité, une société spécialisée confine l’ammoniac dans la salle des machines. L’eau liquide présente sur le sol est pompée puis rejetée dans le réseau d’eaux usées du site.

La perte de marchandises est estimée à 900 000 euros. L’activité surgelée est délestée sur un autre site du groupe. L’événement génère 1 500 t de biodéchets. La remise en service de la chambre froide est envisagée pour fin juin 2017.

Le sinistre serait dû au déboîtement d’une canalisation d’un réseau incendie (RIA) sous l’effet du froid. L’inspection des lieux et de la canalisation d’eau incendie est réalisée à l’aide d’un drone. Celui-ci reste coincé dans le faux plafond (problème de réception du signal GPS). L’événement étant survenu pendant une période de gel en Ile-de-France, l’inspection des lieux ne pouvait se faire autrement compte tenu de la présence d’eau gelée au sol. La canalisation incriminée est expertisée.