Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 19h30, dans une installation de stockage de déchets non dangereux, un feu se déclare sur un casier en exploitation de 200 m². L’événement est repéré par un bureau d’études présent sur place pour réaliser des relevés. L’alerte est donnée à l’exploitant qui prévient des salariés et les pompiers. Les salariés maîtrisent l’incendie par étouffement à l’aide du stock de matériaux inertes. Les pompiers quittent le site vers 21 h sans avoir eu besoin d’arroser.

Aucune dommage n’est constaté sur la barrière active ou sur le réseau de dégazage.

L’origine du sinistre est attribuée aux fortes chaleurs de la journée (35 °C). La zone concernée par l’incendie avait été travaillée le jour-même.

Pour éviter le renouvellement de l’accident, l’exploitant engage des mesures de prévention :

  • renforcement de la sensibilisation au risque incendie des équipes (réalisation d’exercices) avec demande d’une vigilance accrue en période estivale
  • maintien des rondes complémentaires (déjà en place) pendant la période estivale
  • réduction de la surface d’exploitation en cas de fortes chaleurs
  • application de couvertures journalières plus importantes pendant les périodes de fortes chaleurs.