Pollution
Humain
Environnement
Economique

Procédé impliqué: il s’agit d’un atelier indépendant de conditionnement gravitaire du pigment : celui-ci, conditionné en conteneur de 1 m³, est monté par palan au 4ème étage de l’atelier puis versé dans la chaine de conditionnement. Après un 1er tamisage par tamis rotatif (au 3ème étage), il est tamisé plus finement par un 2ème tamis rotatif au 2ème étage (à la source de l’accident). Il est ensuite introduit dans 2 mélangeurs au 1er étage pour homogénéiser sa coloration, puis acheminé en RDC pour le conditionnement final. L’atelier est classé ATEX. Il fonctionne sous atmosphère inerte à l’azote pour éviter les risques d’explosion dus à la formulation en poudre très fine du produit.

Dans une usine chimique classée Seveso seuil haut, un feu se déclare vers 14 h dans un atelier de conditionnement de pigments minéraux pour plastiques techniques. Des opérateurs de maintenance, appelé peu avant par l’équipe de fabrication pour redémarrer un tamis qui a disjoncté, sentent une odeur de caoutchouc brûlé. Ils constatent que le carter du tamis est chaud. En ouvrant la trappe permettant l’accès au tamis, ils voient du produit qui se consume, dégageant une fumée blanche. Ils donnent l’alerte via le numéro téléphonique d’urgence du site.

L’atelier est mis en sécurité et son alimentation électrique coupée. Les pompiers de l’usine interviennent sous ARI en raison de la présence de vapeurs soufrées. L’épandage du produit sur le sol provoque un dégagement de fumée blanche. Un arrosage avec des lances à eau est mis en place. Le POI est déclenché à 14h40 et les services de secours alertés. Le foyer est maitrisé à 15h30 sans que les moyens des services de secours ne soient utilisés. L’exploitant nettoie le local vers 16 h par pompage des boues rouges accumulées sur le sol. L’exploitant rédige un communiqué de presse.

L’enquête menée par l’exploitant montre que la combustion a pour origine une augmentation anormale de la température dans le tamis. L’exploitant réalise des essais en vue d’approfondir les connaissances sur la stabilité du produit et complète les consignes de fabrication.