Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un rejet accidentel au RHÔNE de 780 kg de diméthylformamide (DMF, classé CMR) se produit dans une usine chimique classée Seveso, lors d’une opération de rinçage des tuyauteries de production. L’usine avait maintenu la possibilité d’un rejet direct dans le milieu naturel des eaux de lavage en phase finale de rinçage, afin de ne pas surcharger la station d’épuration du site. La capacité de traitement de la station n’étant plus un problème, l’administration demande à l’exploitant de supprimer cette possibilité de rejet direct. (La date exacte de l’accident n’est pas connue.)