Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un feu se déclare vers 21h30 dans une usine chimique classée Seveso sur une petite chaudière électrique destinée à réchauffer un fluide thermique. La chaudière se trouve en extérieur sous un escalier de secours. Le foyer a pour origine une fuite suite à la rupture d’une conduite de fluide caloporteur. Les équipiers de seconde intervention éteignent les flammes en 10 min avec des extincteurs à poudre, avant l’arrivée des pompiers alertés par précaution.

Le fluide caloporteur était chauffé à 242 °C pour répondre au besoin de la fabrication en cours, alors que son point d’éclair est de 170 °C. L’exploitant décide d’identifier les armoires électriques et les zones qu’elles couvrent, de ne pas positionner les équipements contenant des liquides inflammables sous les escaliers de secours, d’équiper les casques des équipes d’interventions d’éclairage autonome et d’équiper les portes de secours de poignées sur le côté extérieur.