Pollution
Humain
Environnement
Economique

Des opérateurs d’une usine chimique détectent une fuite de chlore (Cl2, gaz toxique) grâce à son odeur sur un rack de support de canalisations alimentant l’un des ateliers d’une usine chimique. Une recherche à l’ammoniaque permet de localiser la fuite qui se situe vers un patin support d’une tuyauterie (Pression 3,9 bar, DN 125). Le trou de corrosion est de la taille d’une tête d’épingle. L’atelier est arrêté pour permettre l’isolement de la ligne. L’exploitant ne déclenche pas son POI. Une boite d’étanchéité (dispositif « Prestofuite ») est installé sur la conduite 4 jours après dans l’attente du remplacement du tronçon. L’industriel inspecte les supports des canalisations en amont et en aval du lieu de fuite.