Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 14 h, un camion semi-bâché transportant des fûts, bidons et GRV de divers produits chimiques dont 160 l d’acide citrique, 60 l d’acide chlorhydrique, 60 l de sulfate d’aluminium, 40 l d’acide nitrique, 1290 l d’urée en solution, 2 000 l de javel et 1 800 l d’eau oxygénée se couche sur le bas-côté de la N 165 dans le sens Quimper-Brest.

Le chauffeur est légèrement blessé. Une partie du chargement roule dans un champ voisin ; 2 000 l de javel et 500 l d’eau oxygénée se déversent sur le sol, sans risque de pollution. La plupart des contenants restent cependant intacts. La cellule d’intervention chimique des pompiers relève les contenants couchés, place les GRV percés dans des suremballages et met en place un buvard pour limiter l’absorption des produits dans le sol. La circulation est coupée et déviée pendant 30 min le temps de relever le poids-lourd à l’aide de camions grue.

Une erreur d’inattention est à l’origine du renversement du poids-lourd.