Pollution
Humain
Environnement
Economique

A 17h20, un poids-lourd transportant 5 fûts de matières dangereuses percute un autre poids-lourd en panne sèche sur la bande d’arrêt d’urgence au PK 36 de la RN 10 dans le sens Paris-Province. La collision endommage les 2 fûts de 300 l de liquide corrosif et les 3 fûts de 1 000 l de glycol. Les secours établissent un périmètre de sécurité de 50 m coupant la circulation dans le sens de l’accident. Équipés d’ARI, ils répandent de la terre de diatomée sur 70 m² pour absorber les substances. Une société spécialisée récupère le glycol restant dans les fûts. Les 80 m³ de terre diatomée sont traités dans un centre spécialisé.

L’infiltration et la solidification du mélange de produit dans les aspérités de la chaussée en réduit fortement l’adhérence : l’exploitant de la route remplace plusieurs dizaines de mètres d’enrobé. La circulation revient à la normale 2 jours après l’accident. La terre souillée de l’accotement est retirée la semaine suivante. Un élu et la gendarmerie se sont rendus sur place, l’Agence Régionale de Santé (ARS) a été informée.