Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 11h30, le chauffeur d’un poids-lourd transportant 23 000 l de solvant pour peinture destiné au recyclage (mélange xylène – isobutanol) immobilise son véhicule sur le bas côté de l’A23 au PK 23 à la suite de l’éclatement d’un pneu. Constatant un départ d’incendie sur l’essieu arrière, le conducteur tente de l’éteindre à l’aide des 2 extincteurs embarqués, sans succès, et alerte les secours. La gendarmerie et la police interrompent le trafic dans les 2 sens et établissent un périmètre de sécurité de 300 m. L’exploitant routier met en place des déviations. Redoutant un BLEVE à la suite d’une montée en pression du contenu chauffé à 70 °C de la citerne en feu ni calorifugée ni compartimentée, 37 pompiers éteignent les flammes à l’aide de 2 lances à mousse et refroidissent la citerne pendant 2 heures avec une lance à eau à débit variable, sous le contrôle d’une caméra thermique. Une cellule d’intervention chimique est également mobilisée. Le directeur de l’entreprise de transport se rend sur les lieux. Ramenée à température ambiante, la citerne est dépotée et le véhicule évacué. L’autoroute est réouverte dans un sens à 16 h puis l’autre à 17h20. Aucun rejet n’est à déplorer.