Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un paysan remorque une tonne de lisier avec son tracteur dans la soirée du lundi 16/04. La remorque de lisier se décroche et se renverse au milieu d’une petite route. Paniqué, le paysan regagne sa ferme proche et oublie de refermer la vanne alimentant la fosse de réception depuis la fosse aérienne de stockage ; 100 m³ de lisier s’écoulent de la fosse dans le NILAN, rivière de 62 km, au cours de la nuit.

Le paysan ne s’en aperçoit que le lendemain matin et stoppe l’écoulement vers 7 h 45. L’incident a entraîné une pollution de 10 km dans l’affluent de l’Oust, sur ses parties costarmoricaine et morbihannaise. Les sapeurs pompiers de Loudéac et Merdrignac et les gendarmes de Merdrignac se rendent sur les lieux pour constater les dommages sur la faune et la flore aquatiques. Les communes concernées par cette pollution sont averties, la dilution “naturelle” du lisier étant la solution privilégiée.