Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 22h15, plus de 5 millions d’abonnés français habitant un grand nombre de départements métropolitains sont privés d’électricité entre 30 et 75 min selon le secteur concerné après un incident sur le réseau très haute tension allemand. Selon le gestionnaire du transport d’électricité, des flux d’électricité imprévus lors de la mise hors service planifiée de 2 lignes de 400 KV vers 21h50 auraient provoqué des surcharges en cascade mettant hors service un grand nombres de lignes électriques internes au réseau européen. Coupé en deux à 22h13 de la mer du Nord à l’Adriatique, ce dernier s’est retrouvé totalement déséquilibré avec un surplus de production dans la partie orientale et une consommation très supérieure à la production côté ouest, dont la France.

De tels déséquilibres doivent être corrigés dans les secondes qui suivent leur apparition, sous peine d’un effondrement complet du système électrique européen ou “black-out”. A cet effet des automates de sécurité ont interrompu une partie de la consommation en France, ces coupures automatiques contribuant à rétablir l’équilibre ; le démarrage à la demande de Gestionnaire concerné de 5 000 MW de production a permis de limiter la durée d’interruption de la distribution d’électricité en France. Des coupures similaires ont eut lieu dans tous les pays de l’Europe de l’Ouest.

Hors personnes bloquées dans des ascenseurs et le retard d’une dizaine de trains, aucun incident majeur ne sera signalé ultérieurement. Des centaines de milliers d’habitants de Rhénanie-du-Nord-Westphalie ont également été privés d’électricité plus d’1 h, ainsi que plusieurs régions italiennes. La chute brutale des températures pourrait aussi avoir favorisé ce dysfonctionnement électrique.