Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 4 h, dans une usine de fabrication de plaques isolantes (polystyrène et plâtre), un employé découpe un bloc de polystyrène expansé (PSE) avec un fil chaud lorsque ce fil se rompt, déclenchant un feu sur les plaques avoisinantes. Les 2 personnes présentes sur le site ne parviennent pas à maîtriser le sinistre et alertent les pompiers. L’incendie se propage rapidement à la partie de l’usine affectée au stockage des blocs de PSE via le convoyeur de blocs et à la zone de production (pré-expansion et moulage). Les pompiers établissent un périmètre de sécurité. Les 9 000 m² de l’établissement sont dévastés à l’exception du hall de stockage de matières premières, des silos de billes pré-expansées (hautement inflammable) et du local de stockage des produits finis. Sur les 660 m³ d’eau d’extinction utilisés, seuls 8,5 m³ sont récupérés dans la rétention représentée par le débourbeur-déshuileur : le reste s’est écoulé pour l’essentiel dans la VILAINE car aucun confinement n’a été réalisé sur le site alors que les dispositions de l’arrêté préfectoral d’autorisation l’imposent. L’inspection des installations classées constate l’absence de ballons gonflables sur les regards d’égouts, l’ouverture des vannes d’obturation existantes sur les exutoires d’eaux pluviales et l’absence de vanne sur le débourbeur-déshuileur. La remise en service de l’installation sera subordonnée au dépôt d’une nouvelle demande d’autorisation d’exploiter. Les 47 employés se retrouvent au chômage technique.