Pollution
Humain
Environnement
Economique

A 15h30, dans une usine chimique, un réservoir de stockage d’acide en extérieur s’effondre, provoquant le déversement de 30 m3 de solution d’acide chlorhydrique sur le sol. Un nuage de gaz se forme, qui est abattu en 20 min à l’aide d’un rideau d’eau (d’après les résultats des mesures d’acide chlorhydrique effectuées avec un détecteur Draeger). Le plan d’urgence externe est activé ; la production est stoppée, l’acide récupéré est neutralisé puis éliminé par une entreprise autorisée. Les coûts liés à la rupture du réservoir sont estimés à 70 000 euros et ceux de l’élimination des déchets à 8 500 euros.

Le réservoir, en polyester renforcé de fibres de verre, disposait de 4 pieds métalliques également recouverts de fibres de polyester. Une pénétration d’acide chlorhydrique à travers les pores du réservoir pourrait avoir causé la corrosion des pieds métalliques du réservoir, corrosion non observable directement à cause de la protection externe.

L’exploitant renonce à l’utilisation de citernes en polyester pour ce genre de substances, et stoppe le revêtement de pièces métalliques avec des fibres de polyester qui ne permet pas aux opérateurs de vérifier visuellement l’absence de corrosion.