Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une bouffée de phosgène s’échappe dans l’unité de production de TDI d’une usine chimique. La fuite se produit sur un échangeur solvant / phosgène isolé manuellement à la suite d’une étanchéité douteuse et dont l’isolement total (platinage) devait être réalisé dans les prochains jours. La fuite est due à un perçage par corrosion de l’échangeur. Le vent déplace le nuage toxique sur une zone en chantier de l’unité où 30 employés d’entreprises extérieures sont présents, équipés d’un masque de fuite et d’un badge détecteur de COCl2 ; 13 de ces badges se colorent. Les personnes concernées évacuées par précaution sur l’infirmerie du site en ressortiront peu après. Les contrôles effectués indiquent 5 ppm/mn de phosgène sur 8 des badges et de 5 à 10 ppm pour les autres. Les détecteurs fixes implantés dans les installations n’ont pas déclenché d’alarme. Une analyse de l’accident avec arbre des causes est effectuée. Des détecteurs fixes supplémentaires avec alarme et un système d’alerte (bouton avec report en salle de contrôle) sont installés, une formation complémentaire des agents est mise en place et des consignes sont modifiées (coordination quotidienne entre le personnel de fabrication et les ouvriers du chantier).