Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une violente explosion suivie d’un incendie se produit vers 22h dans un bâtiment de stockage temporaire de poudre à canon « sans fumée ».

Le bâtiment est entièrement détruit et 13 cratères sont visibles au sol ; 29 autres bâtiments de l’usine sont entièrement détruits, 39 partiellement, et 252 endommagés (dont 60 par seuls bris de vitre). A l’extérieur, 888 bâtiments sont endommagés : 12 sont effondrés, 26 partiellement et 440 endommagés. 410 maisons sont endommagées dont 364 par bris de vitre et 79 personnes sont blessées.

La poudre est stockée depuis plusieurs années dans ce dépôt « temporaire » dans des conditions peu satisfaisantes : exposition directe aux rayons du soleil, contrôle insuffisant de la température et de l’humidité… Manquant de stabilité, la poudre s’auto enflamme ; les 7,7 t, exposés à de fortes températures (dépassement de la HCE ?), explosent.

La veille, 36 kg de poudre avaient été entrés et 31 sortis du stockage ; aucun phénomène anormal n’avait été remarqué.

L’entreprise a déboursé 22,6 M d’euros en compensation des dommages externes (et achat de la production céréalière en prévention d’une éventuelle contamination) et 5,3 M pour la reconstruction des installations. Les pertes d’exploitations due à la fermeture de l’usine s’élèvent à 7,5 M d’euros.

L’exploitant n’avait pas identifié le risque d’explosion. La formation des opérateurs et des cadres est renforcée, le système de suivi et le système de management de la sécurité est renforcé (introduction de doubles contrôles), des tests de stabilité des explosifs sont menés. Les produits stockés sont mis à l’abri du rayonnement solaire, de l’humidité et des températures excessives ; des enregistreurs de température et d’humidités sont installés. Il est rappelé aux opérateurs que le stockage temporaire sert à stocker des produits semi-finis sur de courtes périodes (avec suivi). Un système d’extinction automatique d’incendie est installé dans tous les stockages temporaires. Enfin, la taille des conteneurs et les quantités de poudre stockées par conteneur sont réduites.