Recherche avancée

Cliquer sur l’image pour télécharger le document (PDF – 1,6 Mo)

Les périodes de fortes chaleurs entraînent de multiples incendies, notamment dans le secteur agricole. Mais la canicule peut aussi être à l’origine d’autres phénomènes tels l’évaporation de solvants dans des stockages de matières sensibles (nitrocellulose, peroxydes…), l’accumulation de vapeurs inflammables en espace confiné (stockage, poste de dépotage…) ou l’échauffement incontrôlé des matières stockées, de déchets, ou encore de dispositifs de réfrigération. Des pollutions accidentelles conséquentes peuvent aussi être observées. Les cours d’eau, en situation d’étiage sévère, sont en effet plus sensibles aux rejets accidentels de matières consommatrices d’oxygène (DBO, DCO, COT, NTK…) qui peuvent alors provoquer de fortes mortalités piscicoles.

Afin de prévenir de tels accidents, des mesures organisationnelles (procédures d’exploitations, surveillance, analyses…) doivent être préparées et strictement respectées, et des dispositifs techniques et systèmes d’extinction adaptés aux conditions météorologiques particulières et aux caractéristiques de dangers des procédés mis en œuvre.

En complément, une liste illustrative d’accidents impliquant les fortes chaleurs :

Télécharger le document "Liste d'accidents liés aux fortes chaleurs" au format .pdf (566 Ko)