Pollution
Humain
Environnement
Economique

The summary of this accident has not yet been translated. In the meantime, please refer to the French summary :

A 15 h, des techniciens en intervention dans un parc éolien constatent un dégagement de fumée au niveau de la nacelle d’une éolienne. Ils alertent l’exploitant qui arrête l’ensemble du parc. Le gestionnaire du réseau électrique coupe le réseau HT. De la fumée est visible et des débris tombent au pied de l’éolienne. Les pompiers éteignent des départs de feu de broussailles au sol. La fumée s’estompe d’elle-même en 15 minutes. A 17 h, le parc éolien est relancé sauf l’éolienne impactée. L’exploitant met en place un gardiennage. Il contrôle visuellement l’ensemble des pales. Aucun dommage n’est constaté.

Les résidus en combustion tombés au sol provoquent des dégâts sur 20 m² de végétation au pied de l’éolienne. Les dégâts internes restent concentrés au niveau de la génératrice en nacelle et nécessitent des réparations. L’éolienne reste à l’arrêt pendant 7 semaines, impliquant des pertes d’exploitation.

Le dégagement de fumées résulte de l’échauffement des pièces de protection (vernis, carters en plexiglas, carcasse en caoutchouc) de la génératrice de l’éolienne. Au cours du redémarrage de la machine, une combustion localisée au niveau du joint caoutchouc entre les carénages de la génératrice et les enroulements du stator a provoqué l’échauffement du carénage de protection. Après analyse, l’exploitant constate que les performances du joint, qui sert à orienter le flux d’air sur la génératrice, ne sont pas conformes. Les caractéristiques du joint associées à une faiblesse locale d’isolement de la génératrice ont entraîné la combustion du joint.

De plus, le détecteur de fumée de l’éolienne signalait un défaut qui n’a pas été transmis au centre de contrôle, car une alarme de priorité supérieure, un défaut de terre, a été détectée avant. Ce premier défaut électrique a provoqué la mise à l’arrêt de la machine avant le dégagement de fumées. Ce dernier a été détecté par des opérateurs en intervention sur une autre machine.

La glace carbonique des suies présentes autour de la génératrice est nettoyée les jours suivants. L’exploitant corrige le défaut lié au détecteur de fumées et met à jour le logiciel de traitement des alarmes sur toutes les machines. L’isolation de la génératrice est renforcée. Il prévoit également de remplacer tous les joints en caoutchouc par des joints silicones avec les performances requises.

Download the detailed report in .pdf format (305 Kb)