Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un réservoir de 100 m³ d’acide sulfurique (H2SO4) vide explose à 9h15 sur un site chimique. Installé en surplomb de sa cuvette de rétention à plusieurs mètres de hauteur, ce réservoir “F2” est projeté et retombe à proximité. Il entraîne l’échafaudage installé pour sa maintenance, provoquant la chute de 3 ouvriers dont 2 sous-traitants. Deux sont blessés gravement : un employé de l’usine victime d’un traumatisme crânien après une chute d’une dizaine de mètres et un sous-traitant, retrouvé coincé par le bac et l’échafaudage, sévèrement atteint au visage par la projection de la meuleuse qu’il utilisait. Le POI est déclenché, les secours internes et externes interviennent. Les blessés sont hospitalisés. L’exploitant informe la préfecture, les mairies et le public. L’inspection des IC effectue une enquête.

Le réservoir avait été provisoirement colmaté le 18/07 avec une boîte d’étanchéité après la découverte d’une fuite le 17/07. Devant être réparé début août après sa vidange, le bac sera rincé à l’eau durant le week-end du 2/08, puis un sous-traitant installe l’échafaudage pour l’intervention : accès au réservoir, platinage d’isolement du procédé… Un employé de l’usine, accompagné de 2 sous-traitants, monte alors sur le bac pour en ouvrir le dôme, quand l’explosion se produit.

L’accident semble être consécutif à l’accumulation d’hydrogène (H2) au sommet de la cuve et dû à l’allumage du mélange inflammable formé avec l’air lors du sectionnement avec une meuleuse de boulons corrodés du trou d’homme du dôme. Le bac est déchiré sur la moitié de la circonférence de la liaison virole / fond, ses ancrages ont été arrachés. La cuve n’avait été rincée qu’une fois ; ceci renforce l’hypothèse du rinçage insuffisant de la cuve provoquant l’attaque acide du métal avec dégagement d’H2.

Ce réservoir avait été réparé en 1989 à la suite d’un incident ayant provoqué son décollement sans rupture des attaches, en raison d’un dégagement de CO2 lors de la neutralisation de l’acide sulfurique (ARIA 23705) ; une cornière avait été rajoutée et la procédure de nettoyage avait été modifiée.

Le retour d’expérience disponible fait état de plusieurs explosions d’H2 après attaque de réservoirs en acier à l’acide dilué dans d’autres usines (ARIA 169, 22278, 31082…).

Face à la succession d’accidents survenus ces derniers mois dans les industries chimiques et pétrolières, ainsi que le transport de matières dangereuses par canalisation, une rencontre sur les enjeux de sécurité industrielle et la protection de l’environnement est organisée en septembre 2009 entre la Secrétaire d’Etat à l’écologie et les principaux dirigeants de ces secteurs. Ces derniers formuleront des propositions pour améliorer la sécurité de leurs installations, en renforçant notamment les contrôles du vieillissement des installations et leur maintenance, tout en s’engageant à mieux tenir compte des zones écologiquement sensibles pour améliorer la protection des espèces ou des zones protégée.

Télécharger la fiche détaillée au format .pdf (719 Ko)