Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une usine chimique, une explosion se produit sur une ligne de production d’acide glyoxylique par ozonisation, lors de son redémarrage. L’unité avait été détruite 1 an auparavant par une explosion (ARIA 25337).

Le POI et le PPI sont déclenchés ; les pompiers extérieurs interviennent. Le site étant situé dans une zone industrielle, des informations sont transmises aux sites installés à proximité.

L’unité reconstruite et renforcée (tenue à la pression) depuis l’accident de 2003 est sévèrement endommagée. Les effets étant canalisés, l’explosion ne fait pas de blessé. La production est stoppée jusqu’à nouvel ordre. Malgré de nombreuses expertises dont le coût s’élève à 400 000 euros, les causes de l’accident restent inconnues. L’exploitant change de procédé (ozone remplacé par de l’air).

Télécharger la fiche détaillée au format .pdf (2 Mo)