Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un incendie visible à plus de 30 km à la ronde suivi de 2 explosions se déclare vers 21 h 15 dans une unité de réformage catalytique, au niveau de l’hydrotraitement visant à la désulfuration de la charge. Les pompiers de la raffinerie aidés des pompiers publics interviennent jusqu’au lendemain. Les unités voisines sont arrêtées de même que les unités aval, par manque d’hydrogène. Le feu aurait démarré au niveau de la colonne de stripping. Sous l’action de la chaleur, plusieurs canalisations d’hydrocarbures s’ouvrent. La stratégie de lutte est de laisser brûler tout en assurant le refroidissement des unités voisines par arrosage. L’incendie est maîtrisé le lendemain à 15 h 15. Le POI, déclenché à 21 h 39, est levé le lendemain à 16 h 30. Des expertises sont effectuées. 2 pompiers de l’usine, légèrement indisposés par la chaleur, reprennent leur poste dans la nuit. Un arrêté d’urgence est signé.

Télécharger la fiche détaillée au format .pdf (82 Ko)