Recherche avancée
Fuite D’NH3 Dans Un Abattoir.

Fuite d’NH3 dans un abattoir.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Dans les combles d'un abattoir, une fuite de 2,2 t d'ammoniac (NH3), quantité qui sera remise dans l'unité, a lieu sur une électrovanne du circuit retour BP d'un surgélateur à steaks hachés. Les employés sont évacués 24 h, 40 riverains se confinent dans un périmètre de sécurité de 500 m et 20 pompiers dont une CMIC installent un rideau d'eau. La fuite est stoppée en 2 h en fermant des vannes. Les locaux sont ventilés 30 h. Des odeurs d'NH3 seront perçues jusqu'à 1 km. Un technicien incommodé est hospitalisé, dommages matériels et p [...]

En savoir plus

Echauffement de peinture dans une pompe et émission de solvant.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Dans une usine de peintures pour automobiles, un opérateur quitte son poste de travail à 16h15 en oubliant d'arrêter la pompe utilisée pour un transfert de peinture contenant 55 % de résine acrylique, 15 % de xylène, 16 % d'acétate de butyle et 4 % d'éthylbenzène. Le transfert de la résine d'une cuve dilueuse à une autre, démarré à 15 h, se termine après 17 h comme prévu mais la pompe continue à tourner. Son arrêt en sécurité par manque de débit ne fonctionnant pas, la pompe tourne à vide durant 11 h, entrainant un échauffeme [...]

En savoir plus

Fuite d’ammoniac.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Dans une usine de fabrication d'engrais, une fuite d'ammoniac blesse 3 ouvriers, provoquant le décès de l'un d'eux. Le 1/12/94, le nettoyage hebdomadaire du sécheur est programmé. Le réacteur tubulaire du sécheur est arrêté à 6h25, refroidi et purgé. A 9h30, sa ventilation est arrêtée tandis qu'à 9h45, le service électrique procède au remplacement semestriel de l'onduleur protégeant les automates de fabrication. Cette opération consiste à arrêter les programmes, couper l'alimentation électrique de l'onduleur de service, raccorder le s [...]

En savoir plus

Explosion de borohydrure.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

L'emballement d'une réaction exothermique provoque une explosion et un incendie dans un atelier d'un usine pharmaceutique lors de la réduction dans un réacteur inerté à l'azote, en milieu anhydre, d'un imide en amine en présence de borohydrure de sodium activé par du trichlorure d'aluminium. Au moment de l'accident, l'imide est transféré dans le réacteur par une tuyauterie souple raccordée à une pompe doseuse pneumatique mobile. L'opération débute à 6h30, une demi-heure avant la fin du poste. Le mode opératoire précise que l'opération d [...]

En savoir plus

Transfert d’effluents chimiques d’un réservoir vers une citerne routière.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Lors d'un dépotage de déchets liquides concentrés dans une usine chimique, le chauffeur du camion-citerne décède.

Celui-ci se présente vers 9h30 à l'accueil et est rejoint sur le site de dépotage par l'agent de sécurité de l'usine. Le transfert de la cuve n°11 vers 2 des 4 compartiments de la citerne (20 m³) commence. En fin de dépotage, le chauffeur arrête le klaxon d'alarme de fin de remplissage puis ferme les vannes de fond pour isoler les compartiments. Il passe de l'autre côté du camion (côté gauche) pour isoler la pompe à vide [...]

En savoir plus
Emission De Vapeurs D’HCl.

Emission de vapeurs d’HCl.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Un dégagement de vapeurs d'acide chlorhydrique se produit lors du nettoyage d'un bac de 50 m³ ayant contenu du chlorure de soufre. L'eau introduite par les opérateurs réagit sur les boues de fond (30 mm d'épaisseur) contenant 50 % de monochlorure de soufre. Le nuage d'acide chlorhydrique et de dioxyde de soufre dérive hors de l'usine ; 24 enfants d'un lycée proche sont incommodés et hospitalisés une journée. L'accident qui est dû à un mode opératoire inadapté, a eu un important impact médiatique.

En savoir plus

Explosion d’un wagon d’acide en attente de traitement.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Le 19/03, un bac émaillé de H2SO4 à 85 % se perce conduisant à l'arrêt d'un atelier pour 5 jours dans une usine d'explosifs. Compte-tenu d'une autonomie du stockage d'acides résiduels de 4 jours pour la fabrication, 3 wagons loués en février après une fuite sur un bac d'acides résiduels et non encore renvoyés sont réutilisés et 3 wagons supplémentaires sont loués. Rempli à 50 % d'acide résiduel de fabrication du dinozèbe le 26/02, le wagon 2 est complété le 23/03 avec de l'acide résiduel issu de la fabrication de DNTCBB (dinitro 2-6 t [...]

En savoir plus

Fuite d’ammoniac dans une usine de production d’engrais.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Vers 18h30, un rejet de 5 t d'ammoniac (NH3) se produit durant 15 min à 8/10 m de hauteur par 2 soupapes placées sur les équipements d'une ligne de fabrication de solution de nitrate d'ammonium. Quatre personnes situées à 1 100 m au NE de l'unité sont incommodées ; l'une d'elles sera hospitalisée quelques heures.

A la suite d'un arrêt pour travaux de l'unité et du traçage vapeur, de l'NH3 se condense dans une ligne de prise de pression. La mesure de ce paramètre, faussée par l'arrêt du réchauffage par la vapeur par les opérateurs, provoque [...]

En savoir plus

Explosion d’un compresseur sur un circuit de gaz nitreux.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Dans une usine spécialisée en thiochimie, une explosion se produit à 9h55 sur une unité en redémarrage, moins d'un an après d'importantes modifications d'équipements. Après admission d'ammoniac dans le four d'une unité de synthèse de sulfate acide de nitrosyle, la soufflante de gaz nitreux et sa ligne de refoulement explosent violemment lors de la phase de montée en température. Les dommages sont importants : soufflante et une partie de la ligne de refoulement à l'entrée de la capacité d'oxydation détruites, tuyauteries situées dans l [...]

En savoir plus
Émission D’HCl Suite Au Débordement D’un Doseur Dans Une Usine Chimique.

Émission d’HCl suite au débordement d’un doseur dans une usine chimique.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

A 7h10, 530 kg de trichlorure de phosphore (PCl3) débordent d'un jaugeur venant d'être chargé et s'hydrolysent dans les égouts d'une usine chimique, formant un nuage toxique de HCl, H3PO4 et HPO3.

L'accident survient lors du redémarrage d'une partie des installations après un arrêt de l'atelier de 4 mois. La veille et conformément aux procédures en vigueur, 1 320 kg d'acide éthyl 2-hexanoïque sont introduits dans un réacteur. Le jour de l'accident, un opérateur expérimenté ajoute 466 kg (293 l) de PCl3 à partir du doseur D2, placé au-de [...]

En savoir plus