Recherche avancée
Fuite D’NH3 Dans Un Abattoir.

Fuite d’NH3 dans un abattoir.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Dans les combles d'un abattoir, une fuite de 2,2 t d'ammoniac (NH3), quantité qui sera remise dans l'unité, a lieu sur une électrovanne du circuit retour BP d'un surgélateur à steaks hachés. Les employés sont évacués 24 h, 40 riverains se confinent dans un périmètre de sécurité de 500 m et 20 pompiers dont une CMIC installent un rideau d'eau. La fuite est stoppée en 2 h en fermant des vannes. Les locaux sont ventilés 30 h. Des odeurs d'NH3 seront perçues jusqu'à 1 km. Un technicien incommodé est hospitalisé, dommages matériels et p [...]

En savoir plus

Explosion d’une cuve en réparation.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Dans un établissement rénovant des citernes de gaz (dégazage, lavage, peinture), une cuve de 2,3 m³ explose lors de travaux de soudure. Un ouvrier projeté à 10 m est tué, 5 autres employés légèrement blessés sont hospitalisés. Le tiers du bâtiment de 5 000 m² est détruit. Le réservoir est fracturé en 5 morceaux, une rupture franche est observée suivant un plan diamétral. Un périmètre de sécurité est mis en place. Une enquête est effectuée. La cuve contenait probablement du gaz ou du méthanol.

En savoir plus
Feu Sur Une Tour De Refroidissement Et Une Fosse.

Feu sur une tour de refroidissement et une fosse.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Dans une unité de caoutchouc synthétique, un à-coup de pression du réseau d'eau déminéralisée perturbe dès 15h30 le contrôle de la hauteur de l'interface cément / eau + catalyseur dans un décanteur, entraînant le transfert de 10 à 15 t de cément vers la tour de refroidissement. Ce contrôle est effectué à l'aide de 2 niveaux d'interface, l'un à flushing (nettoyage et anti-colmatage par injection d'eau déminéralisée), l'autre, à membrane qui est en test. A 19h10, le niveau à flushing dérive vers 97 % tandis que le niveau à membra [...]

En savoir plus

Explosion de munitions.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Une détonation survient lors de la préparation de fourneaux de destruction de munitions par une entreprise spécialisée, sur un terrain militaire.

Les opérations, conduites par 5 personnes, consistent en la préparation de trous et le remplissage avec des munitions à détruire. Un opérateur au fond du trou procède au décaissage des matériels (ouverture de la caisse, vidage des objets). Deux autres opérateurs lui passent les caisses pleines et récupèrent les emballages vides à partir du bord du trou. Les deux autres personnes rangen [...]

En savoir plus

Echauffement de peinture dans une pompe et émission de solvant.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Dans une usine de peintures pour automobiles, un opérateur quitte son poste de travail à 16h15 en oubliant d'arrêter la pompe utilisée pour un transfert de peinture contenant 55 % de résine acrylique, 15 % de xylène, 16 % d'acétate de butyle et 4 % d'éthylbenzène. Le transfert de la résine d'une cuve dilueuse à une autre, démarré à 15 h, se termine après 17 h comme prévu mais la pompe continue à tourner. Son arrêt en sécurité par manque de débit ne fonctionnant pas, la pompe tourne à vide durant 11 h, entrainant un échauffeme [...]

En savoir plus

Explosion dans une unité batch / Rejet de SO2.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Dans une usine de chimie fine, un réacteur explose à 22h30 lors de la chloration d'un alcool par du chlorure de thionyle (SOCl2). La réaction peu exothermique est effectuée en milieu solvant (1,2 dichloroéthane ou DCE) et sous légère dépression (10 à 20 cm d'eau). Une injection de vapeur permet de maintenir la température autour de 70 °C. Le réacteur contient au départ le SOCl2 en solution dans le DCE, l'alcool est ensuite ajouté sous contrôle durant 30 h. Lors de l'accident, le réacteur est alimenté depuis 3 h par des charges succ [...]

En savoir plus
Explosion / Incendie Hydrogène.

Explosion / Incendie hydrogène.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Une explosion et un incendie se produisent la nuit dans un atelier de synthèse de toluène di-amine (TDA) par hydrogénation du dinitrotoluène (DNT) en présence de nickel de Raney, en arrêt programmé pour maintenance. Les pompiers internes maîtrisent l'incendie 35 mn plus tard ; 4 employés sont hospitalisés. L'un d'eux, qui manoeuvrait des vannes pour laver à l'isopropanol les réacteurs d'hydrogénation, est brûlé à 40-50 %, il décèdera 15 jours plus tard. L'atelier est détruit : réacteur éclaté, blockhaus abritant l'atelier déform [...]

En savoir plus

Rejet à l’atmosphère de résines formo-phénoliques

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Sur un site chimique de 40 ha, situé en sortie d'agglomération et employant 280 personnes, le disque de sécurité taré à 1,5 bar d'un réacteur de 15,2 m³ se rompt dans un atelier de résines formo-phénoliques utilisées pour des colles de matériaux agglomérés. L'exploitant informe l'inspecteur des installations classées (IIC) qui se rend sur les lieux.

La production par batch d'une résine formo-phénolique s'étale sur 10 h. Le formol et le phénol sont chargés dans le réacteur chauffé, puis la soude utilisée comme catalyseur est int [...]

En savoir plus

Fuite d’ammoniac sur un wagon en dépotage.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Dans une usine chimique, une fuite d'ammoniac (NH3) se produit à 17h20 lors du dépotage d'un wagon de 48 t. Pendant 37 min, 27 t de NH3 sont ainsi rejetées jusqu'à ce qu'un opérateur ferme le clapet de fond de la citerne en libérant le ridoir au moyen d'une cale métallique jetée depuis une quinzaine de mètres. Les POI et PPI sont déclenchés (périmètre : 5 km - 8 à 10 000 personnes concernées), des véhicules équipés de haut-parleurs invitent la population de 2 communes voisines à se confiner. Une école et un supermarché sont éga [...]

En savoir plus

Fuite d’ammoniac.

  • Accident avec fiche détaillée
  • FRANCE

Dans une usine de fabrication d'engrais, une fuite d'ammoniac blesse 3 ouvriers, provoquant le décès de l'un d'eux. Le 1/12/94, le nettoyage hebdomadaire du sécheur est programmé. Le réacteur tubulaire du sécheur est arrêté à 6h25, refroidi et purgé. A 9h30, sa ventilation est arrêtée tandis qu'à 9h45, le service électrique procède au remplacement semestriel de l'onduleur protégeant les automates de fabrication. Cette opération consiste à arrêter les programmes, couper l'alimentation électrique de l'onduleur de service, raccorder le s [...]

En savoir plus