Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un incendie se produit lors de la manutention d’étoiles d’artifices dans un atelier de fabrication d’artifices de divertissement. Un opérateur transporte de la voiture à l’intérieur du petit atelier (6×4 m) un conteneur de 20 kg d’étoiles, produit servant à la confection des fusées. Le second artificier qui doit manoeuvrer avec lui est retenu au téléphone. Une des 2 poignées du contenant aurait lâché, entrainant sa chute sur le sol. Le choc provoqué par la chute initie l’inflammation de la matière. L’incendie se propage à l’atelier qui est partiellement détruit. Gravement brûlé à la suite de l’inflammation de ses vêtements, l’opérateur de 36 ans décèdera quelques jours plus tard.

Les experts rappellent les dangers liés aux manutentions et l’importance de la caractérisation approfondie des produits mis en oeuvre afin de connaitre leur sensibilité aux diverses agressions.

L’enquête judiciaire constate des manquements à la sécurité dans l’entreprise, notamment l’absence de plan de sécurité, de conteneurs homologués, des timbrages de stockage non respectés, des matières dont la dangerosité interdit le transport et oblige à travailler par quantités de 5 kg max. L’absence de formation formalisée des opérateurs a également été relevée. L’exploitant est condamné le 26/01/1998 à 20 000 F d’amende et 18 mois de prison avec sursis pour homicide involontaire et non-respect de la réglementation.