Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une centrale thermique est affectée à 100 km de l’épicentre du séisme de Miyagi-Ken-Oki (Ms = 7,4). Les 2 chaudières de 350 et 600 MW, construites en 1971 et 1973, subissent des dommages limités : quelques tubulures horizontales d’espacement sont coupées, et le balancement de certains équipements suspendus contre leurs structures porteuses causent certains dégâts. Des éléments de bardage des bâtiments sont arrachés de leur fixation. Le montant des vérifications et réparations à réaliser s’élève à 1,5 millions de dollars (9 MF). L’accélérographe SMAC de l’établissement étant en maintenance, l’accélération horizontale subit par les unités n’est pas mesurée, mais des alarmes encore opérationnelles calibrées à 0,15 g sont déclenchées.