Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans un atelier de chargement de cartouches de chasse, des travaux de soudure sont effectués sur la rambarde de la plate-forme de distribution, du côté du mur jouxtant un tunnel de tir. La porte de communication entre l’atelier et le tunnel est condamnée et verrouillée de l’intérieur du tunnel. Elle n’a pas été ouverte depuis 2 ans. Le seuil de la porte se trouve en contrebas par rapport au sol de l’atelier de chargement, favorisant l’accumulation de poussières qui se sont enflammées avec les étincelles générées par la soudure. Une flamme a du se former de l’autre côté de la porte (côté tunnel), entraînant la combustion du revêtement insonorisant qui tapisse les murs et le plafond du tunnel. Le sinistre est circonscrit par les pompiers avant qu’il ne s’étende aux ateliers de production voisins. Le soudeur n’est pas blessé. Le matériel de mesure (capteurs de vitesse) et d’aspiration situés dans le tunnel sont hors service. Le revêtement insonorisant est complètement détruit. La structure du bâtiment est intacte ; le matériel informatique et électronique situé dans le local de contrôle attenant au tunnel doit être vérifié.