Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une usine conditionnant des produits agropharmaceutiques, un insecticide (LANNATE) tombe d’une trémie sur une ligne d’ensachage alors que des employés changent la vanne de pied de l’appareil. Les poussières toxiques provoquent une évacuation du bâtiment. Une faible explosion se produit peu après (incident électrique –> étincelles). Un feu se déclare et s’étend aux emballages voisins (engrais, etc.) et au bâtiment (2 étages – 1 600 m²) ; 130 pompiers interviennent (3 seront incommodés), 40 employés et des riverains sont évacués. Un site voisin et une crèche se confinent. La commune est isolée. Les eaux d’extinction sont collectées dans un bassin de 8 500 m³. Des difficultés sont rencontrées lors de l’intervention : mise en service récente de l’usine et réseau incendie non opérationnel, bâtiment inaccessible, portes coupe-feu fermées, aucun cadre ne connaissant les risques du site, vent faible tourbillonnant, pluie faible et plafond bas, absence de plan et produits mal connus, etc. Les dommages matériels se montent à 20 MF.