Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une colonne de décarbonatation sous 9 bars de pression d’une unité de synthèse d’ammoniac (NH3) en arrêt depuis 24 h est vidangée dans un bac de 300 m³ à pression atmosphérique et non ancré au sol. Le bac explose 5 min après le début de l’opération, décolle du sol et retombe. Des canalisations et la colonne situées à 3 m sont endommagées. L’incendie est maîtrisé en 1h20. Un dégazage d’hydrogène (H2) dissous dans la solution carbonatée est envisagé. Le redémarrage de l’unité est conditionné à un contrôle de l’intégrité des organes de sécurité des installations proches et à la proposition de dispositions transitoires garantissant la sécurité de l’exploitation. Les dommages matériels internes s’élèvent à 5,5 MF, les pertes d’exploitation à 10 MF et les coûts de réhabilitation à 2,2 MF. Il n’y a ni victime ni pollution externe.