Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 23h00 un samedi, dans un centre de traitement de déchets dangereux, un feu de palettes se déclare dans un bâtiment de stockage et se propage à une caisse fermée d’échantillons d’huile de vidange usagée, à une palettes de flexibles neufs et à 7 cuves de 1000 l d’eaux souillées de type résidus de phytosanitaires. Les pompiers éteignent l’incendie vers 00h30 à l’aide d’une lance. Des rondes de surveillance sont organisées jusqu’à la fin du week-end.

Les eaux d’extinction et les eaux souillées sont confinées dans les rétentions enterrées. Elles sont évacuées en cimenterie. Les déchets brulés (bois, plastique, ferraille) sont envoyés en filière d’incinération.

Selon l’exploitant, l’origine de l’incendie serait du à un problème au niveau de la hotte de laboratoire. Le stockage de matériel combustible sous le moteur et sa gaine en PVC ont contribué à l’intensité du foyer.

Suite à l’événement, l’exploitant :

  • déplace la zone de stockage des échantillons d’huile noire usagée ;
  • réalise des exercices incendie plus fréquemment ;
  • change la gaine de refoulement de la hotte d’aspiration du laboratoire en PVC par une gaine en aluminium ;
  • remet en état les détections incendie touchées.